Compotier et verre (premier papier collé), 1912 et Compotier et cartes, Début1913

Publié le Mis à jour le

Braque renouvelle son style en inventant le papier collé. Il mêle les supports et les techniques, les matières et les formes. Dans le « Compotier et verre », il utilise des bandes de papiers conjugués à des dessins au fusain et laisse apparaître des mots tronqués.

10eme
Compotier et verre, 1912, huile et sable sur toile, 50 × 65 cm collection privée

En 1914, Braque est mobilisé mais il ne fera long feu, car, blessé en 1915, il est rapatrié. Deux ans plus tard, il parvient à reprendre les pinceaux et remet en marche la machine créative.

Compotier et cartes 81 × 60 cm, huile rehaussée au crayon et au fusain sur toile, Centre national d'art et de culture Georges-Pompidou, Paris
Compotier et cartes 81 × 60 cm, huile rehaussée au crayon et au fusain sur toile, Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, Paris

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s